Historique de notre ville :

 

Historique de la ville:

La limite orientale de l'Ardèche le long du Rhône , est marquée par une ligne de hauteur rocheuse , qui domine le fleuve , et qui ont été depuis toujours utilisées comme moyen d'action ou de défense par tous les rois et seigneurs qui ont occupé la contrée . Le Pouzin , successivement toppida gaulois , camps romain et château du moyen âge , témoigne encore de son ancienne importance militaire . L'Ouvèze se jette dans le Rhône au Pouzin , et sépare la ville en deux parties . Une ancienne ville occupait la partie méridionale . En effet , on y a fait de nombreuses découvertes . Un savant archéologue Lyonnais , M. Comarmond avait visité Le Pouzin et y avait acquis de nombreux objets antiques , entre autre une belle bague représentant le berger Pavis . On raconte qu'il existait une construction romaine , composée de plusieurs pièces , dont le plancher au lieu de reposer sur les colonnes , s'appuyé sur de larges et épaisses amphores renversées et alignées les unes à la suite des autres .

Le docteur Lamotte avait rassemblé une collection d'objets antique trouvé sur le site du Pouzin . Quelle était cette ville ? Le docteur compulsé, pour découvrir les itinéraires , n'a trouvé que Dratio Vantiolis . Wesseling et Batiana selon la table théodosienne . Elle devait s'étendre du nord -ouest de l'embouchure de l'Ouvèze à Baix . Elle fut détruite à la même époque que Cruas et Alba en 411 . Elle fut à nouveau détruite vers 735 par les sarrasins , qui ravagèrent à cette époque toute la vallée du Rhône . Une seconde fois Le Pouzin ressortit de ses cendres . Alors connaissant le danger des invasions , les habitants jugèrent prudents de se fortifier .

A la population Phocéenne qui avait fondé la ville se joignit une population d'origine latine . En abandonnant ses anciens foyers la race Grecque s'établit plus au sud , à Baix et la race latine créa sur les rochers qui sont au nord de l'Ouvèze, les fondations du Pouzin actuel .

On donne souvent comme ancien nom de Le Pouzin : Pussillus = Pusillus devint Pousillus et par inversion Lou Pouzi ( ce qui est son nom en patois actuel ) devenu en français Le Pouzin ou Le Poussin . La langue latine employée pour les actes publiques , au moyen âge ne sachant comment traduire ce nom , le juger synonyme de " petit poulet " , forgea le mot Puletum . Un fait qui nous ferait donner raison à cette interprétation , c'est le choix par les anciens habitants du Pouzin pour leurs armes . Ces armes se composent de trois poulets au Poussin .

A l'époque des guerres civiles , Le Pouzin point de réunion de toutes sortes de fuyards protestants , fit construire un fort pour se protéger contre les troupes royales . On lui donna le nom de fort de la Poule . La poule n'était elle pas le défenseur naturel de ses petits ? . Enfin les derniers seigneurs d'une ville , toujours en perpétuel révolte contre le souverain avaient des armes parlantes : c'était un renard . Le roi s'approchant d'un nid remplit d'oeufs de poule ( armes de Belin De Laréal ) , prena position aux bords du Rhône et à l'entrée de la vallée de l'Ouvèze . Le Pouzin était naturellement appelé à jouer un rôle pendant les guerres de religion ( 1600 ) . Fortifié , assiégé , rasé , reconstruit , le bourg du Pouzin vécut une page tourmentée de son histoire .

Le 3 octobre 1626 sur la place publique par devant noble Mathieu de Chambaud , les consuls du Pouzin demandèrent qu'il fut dressé un acte de la prise , pillage et le brûlage des maisons . Le 2 août 1632 , la population réfugiée dans les huttes et cabanes autour de l'hôpital implora le roi de pouvoir rentrer dans ses foyers . Une grande partie de ses habitants étaient morts , et la misère avait était telle qu'il avait fallu emprunter pour acheter du blé pour nourrir ces malheureux . Le capitaine Alex Mezenc , qui faisait la guerre en Italie sous les ordres de Lesdiguières était venu au Pouzin soigné son vieux père malade . Il le transporta à Livron ou le vieillard mourut . Alex Mezenc fut délégué par les habitants du Pouzin pour solliciter auprès du roi , l'autorisation de rebâtir le bourg . Le capitaine Mezenc se rendit en Italie ( auprès de Lesdiguières ) qui lui accorda cette autorisation . A la condition que les maisons n'auraient qu'un rez de chaussée , ou que du moins un cavalier puisse voir le toit . Quelques habitants construirent de petites maisons pouvant s'étendre en haut , et en bas en creusant , ce qui rendait ces habitations humides et malsaines .

 


Armoirie de la ville:

 

* D'or au dauphin d'azur ( bleu ) à la barbe et aux crête de gueule ( rouge )

* D'azur ( bleu ) au poussin d'or

* Les armes parlantes de la ville du Pouzin sont représentées par un fond bleu et jaune :

*Bleu pour son appartenance à la province du vivarais ( couleur des armoiries des évêques de Vivier ).

* Jaune pour son appartenance à la province du Languedoc ( couleur des armoiries des contes de Toulouse ) .

* Sur fond jaune , un dauphin rappelle que la ville a appartenu au dauphin de France en 1404

* Sur fond bleu , un poussin ( ils étaient au nombre de trois autrefois ) faisant référence à l'une des étymologies de son nom .

* La croix de guerre qui orne le blason lui a été décerné le 11 juin 1949 , par le président de la république Française , Monsieur Vincent Auriol pour les faits de guerre 1939/1945

 

 

Nostradamus :

Un autre événement important fut le siège soutenu par la garnison protestante contre l'armée royale le 15 octobre 1574 . Après avoir repoussé un violent assaut , les murailles s'étaient écroulées , les assiégés quittèrent la place en pleine nuit dans une ville déserte qui fut pillée , saccagée . C'est à l'occasion de ce siège que périt le fils de Michel de Nostradamus dont l'histoire est racontée par Merle d'Aubigné ( 1794-1812 ) dans l'histoire de la réforme au xvi ème siècle ( 1863 ) .

< Il y avait à l'armée catholique un jeune Nostradamus , fils de Michel de Nostradamus .Un des chefs de l'armée , St Luc , lui demandant ce que deviendrait Le Pouzin ( qu'ils allaient assiéger ) le pronostiqueur après y avoir pensé profondément , répondit qu'il périrait par le feu . , et le même fut trouvé , comme on pillait la ville , mettant le feu partout . Saint Luc le lendemain , le rencontrant , lui demanda < Or ça , notre maître , ne vous voit il rien arriver aujourd'hui d'accident > . Le devineur n'eut pas sitôt répondu non , que l'autre lui donna de la baguette ( épée ) dans le ventre , et le cheval sur qui il était , fait à cela , lui enfonça la rate d'un coup de pied , paiement de sa méchanceté >

Ainsi périt le fils de Nostradamus sur la commune de Le Pouzin .

L'année 1944 :

Pendant l'année 1944 ,Le Pouzin a revécu des heures tragiques comme celle des guerres de religions . Le 16 juin 1944 : mort de 14 jeunes gens des maquis de l'Ardèche à la recherche de carburant pour lutter contre les allemands . Le 2 , 6 , 16 et 20 aout bombardement du dépôt d'essence et des ponts routiers et ferroviaires du Rhône et de l'Ouvèze par l' aviation alliée . Celui du 6 août étant le plus meurtrier et le plus destructeur : 45 morts et les 3/4 de la ville détruite ou gravement endommagée .

La renaissance du Pouzin:

Elle sera lente et longue . l'état , le comité de la libération de 1944 - 1945 et les municipalités successives ont réalisé avec patience et acharnement un travail considérable qui a transformé notre cité et en a fait l'une des plus coquettes et une des plus modernes de la région . Remise en état des immeubles endommagé , reconstruction des immeubles détruits qui durera 10 ans , réparations des pont du Rhône et de l'Ouvèze , réédification ( groupes scolaires , hôtel de ville , église , temple ) , adduction d 'eau , création du réseau d'égout , rénovation complète de l'éclairage public , goudronnage des rues , des places , construction d'HLM en collaboration avec les services intéressés , création de complexes sportifs , gymnases , boulodrome , de squares , rénovation de la salle des fêtes , aménagement du parc industriel départementale et de deux lotissements HLM , réaménagement du site du pont Romain , éclairage du pont du Rhône etc..............Voilà l'oeuvre de toutes les municipalités .

Passage des personalités :

* Le 23 septembre 1852 , passage du prince Louis Napoléon (3)et de son altesse impériale Eugénie .

* Le samedi 11 juin 1949 , M. Vincent Auriol Président de la République remit la croix de guerre à la ville de Le Pouzin .

* En octobre 1961 , le Général De Gaulle en voyage présidentiel en Ardèche s'arrêta face à la mairie et fut reçu par le maire M. Dupau qui lui présenta ses civilités et les doléances de la commune .

 

 

 

 

Liste de nos Maire :

1810: COSTE 1872 : CRUMIERE 1941 : MAISONNEUVE (1 )
1818 : GARNIER 1874 : MONTUSCLAT 1942 : VIGOUROUX (1 )
1818 : BIOUSSE 1876 : COURTIER 1944 : REYNE ( 1 )
1828 : MOULINE 1881 : PINET 1944 : VIGNAL ( 2 )
1829 : BIOUSSE 1890 : BOUSQUAINAUD 1944 : FRAICHET ( 2 )
1832 : GAUTHIER 1892 : POMMIER 1946 : COURTIER
1835 : NIER 1897 : PINET 1949 : MATHIEU
1842 : LAMOTTE 1906 : SEIGNOBOS 1959 : DUPAU
1861 : CLAUZEL 1909 : ROUSSET 1963 : LECLERC
1865 : LAMOTTE 1920 : COURTIER 1977/1983 : DUMAS ( 3 )
1871 : COURTIER 1939 : CHENIVESSE 1989/1995/2001/2008 : MARTIN (3 )

(1)commission municipale spéciale - ( 2 ) comité de libération - (3 ) conseiller général du canton